La sécurisation de l’épargne

Un certain nombre de personnes s’interrogent légitimement sur la sécurisation de leur épargne, notamment dans un contexte où les marchés financiers ont été fortement pénalisés par le référendum vis-à-vis de la sortie de l’Union européenne par l’Angleterre. En effet, selon différentes études, les créances douteuses qui seraient par exemple détenues par les banques italiennes représenteraient plus de 22% du PIB total du pays.

L’exemple de l’Italie

On se souvient par exemple que dans ce pays-là, l’on a assisté à un effondrement de plusieurs banques l’an passé, ce qui avait fait perdre leurs économies à des milliers de personnes qui avaient placé leur argent dans de l’épargne ou de l’epargne en ligne. Face à cela, les autorités essaient de rassurer les épargnants afin de ne pas créer un mouvement de panique qui pourrait s’exprimer par une ruée vers les distributeurs de billets. Cependant, les taux d’intérêts qui sont actuellement bas impactent de manière très négative la rentabilité et le niveau de bénéfices des banques européennes qui sont en plus régulièrement attaquées sur les marchés financiers. S’il devait y avoir une crise bancaire, ce serait évidemment les actionnaires mais également les épargnants qui en seraient les premières victimes et c’est la raison pour laquelle il faut faire très attention avant de décider d’investir dans une banque. C’est la raison pour laquelle nous vous invitons à consulter un comparatif banque en ligne afin de pouvoir vérifier des aspects comme par exemple le niveau de fonds propres d’une banque, c’est-à-dire le niveau de ressources qu’elle pourrait avoir à disposition en cas de difficulté ou encore ses tarifications et son évolution au cours des mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *